RSEDATANEWS, Aurélie Verronneau, 25/01/2021

Air Liquide prend une participation dans H2V Normandy en vue d’un projet d’hydrogène vert à grande échelle. Quelques jours après Total et Engie qui ont signé un accord pour produire de l‘hydrogène vert à la bioraffinerie de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône, c’est au tour d’Air Liquide d’avancer ses pions dans l’hydrogène décarboné. L’industriel a pris une participation de 40% dans le capital de la société française H2V Normandy, filiale de H2V Product, sans toutefois dévoiler les détails financiers de l’opération. H2V Product a été créée en 2016 pour approvisionner en hydrogène les industriels de la pétrochimie et des engrais de la région havraise.

Avec H2V Normandy, qui produira de l’hydrogène par électrolyse de l’eau à partir d’électricité renouvelable, Air Liquide participera au développement d’un complexe d’électrolyseurs à Port-Jérôme-sur-Seine, en Normandie. Un projet de quelque 230 M€ d’investissement, avec le soutien espéré de l’appel à manifestation d’intérêt Hydrogène du gouvernement. Avec une puissance de 200 MW pour une capacité pouvant atteindre 28 000 tonnes d’hydrogène par an, les deux acteurs s’adresseront à des applications industrielles et à des projets de mobilité lourde. Selon Air Liquide, déjà implanté à Port-Jérôme avec une unité de production d’hydrogène bas carbone par captage du CO2, le projet permettra d’éviter l’émission de 250 000 tonnes de CO2 par an.

RSEDATANEWS-1

https://h2vproduct.net/wp-content/uploads/2021/01/RSEDATANEWS.pdf

Share this post