Témoignage de Cyril Malandain, président du Groupement des indépendants de Normandie (GIN). Article de Blaise Diagne, paru dans Paris Normandie, le 9/11/2020.

Ciel bleu pour l’industrie
L’agence, outil économique de Caux Seine Agglo, l’affirme par la voix de son nouveau président Jean-Marc Vasse : pas de crise à l’horizon pour le secteur. « Certes, Exxon [premier employeur du territoire avec 2 500 salariés] va perdre des emplois, comme pour l’aéronautique [Revima, à Caudebec, emploie 650 personnes], mais c’est conjoncturel. Nous enregistrons pour cette année une augmentation de 30 % dans nos implantations d’entreprises. »
Deux explications majeures : « Le plan de relance de l’État, qui a fait remonter le moral des chefs d’entreprise », et, localement, une « réserve foncière » précieuse. Les annonces récentes d’investissement sur site d’Exxon (35 millions d’euros) et d’Oril (100 millions d’euros et 100
nouveaux emplois à la clé) ou l’agrandissement cette année de la zone artisanale « Les Varouillères » vont dans ce sens. À moyen et long termes, même optimisme, avec une politique de transition écologique affichée, « l’économie circulaire ou les énergies renouvelables, comme l’hydrogène avec la future usine H2V Normandy ».

Paris Normandie, 9/11/2020
article-Paris-Normandie

https://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/en-caux-vallee-de-seine-une-aide-associative-bienvenue-pour-les-commercants-BG17441426