H2V59, représenté par son président Lucien MALLET et le Réseau de Transport d’Electricité Délégation Nord, représenté par son Directeur Développement & Ingénierie Alain PENNANEACH, ont présenté à la presse ce 17 septembre matin le projet d’unité de production d’hydrogène vert à partir d’électrolyse de l’eau et son raccordement électrique depuis le poste de Grande-Synthe.

Cette conférence de presse visait à communiquer les grandes lignes du projet, les étapes du projet ainsi qu’à présenter le dispositif de concertation mis en place entre le 16 septembre et le 20 novembre sous l’égide de deux garantes nommées par la Commission nationale du débat public.

Les Dunkerquois auront l’occasion de s’informer, de poser leurs questions et de participer à cette concertation sur le site internet h2v59-concertation.net ou lors des réunions et ateliers publics prévus sur le territoire. Aussi, cette conférence de presse était l’opportunité de faire connaitre H2V aux Dunkerquois. En effet, l’histoire entre H2V59 et le territoire a démarré il y a deux ans et les deux entités ont une vision commune de l’avenir. Pourquoi ?

Territoire de Dunkerque et H2V59, deux objectifs partagés : la transition énergétique et la transformation industrielle

Territoire d’innovation

H2V59 a soutenu la candidature du territoire dunkerquois à la labellisation Territoire d’innovation et entend, par le changement d’échelle de la production d’hydrogène vert de ses usines, être une brique du démonstrateur de l’industrie dunkerquoise du XXIème siècle. H2V59, c’est un investissement supérieur à 200 millions d’euros, la création de 70 emplois directs, et surtout l’émergence d’une nouvelle filière énergétique industrielle durable.
Pacte industriel pour une neutralité carbone

H2V59 a signé le manifeste et entend jouer un rôle actif. En produisant à Dunkerque de l’hydrogène vert, H2V59 permettra d’éviter la production de près de 300 000 tonnes de CO2.  Partisan de l’économie circulaire, H2V59 étudiera les pistes de valorisation des co-produits de l’électrolyse de l’eau que sont l’oxygène et l’eau de refroidissement du process.

H2V59 a de nouveau rendez-vous avec le dunkerquois l’été prochain lors des journées hydrogène dans les territoires de l’AFHYPAC.